La brigade des nurses

J’ai eu de la chance. Un début de grossesse tout à fait serein, sans vertiges et sans les autres désagréments genre marquage de territoire au suc gastrique qui vous prennent surtout le matin au saut du lit, voire partout tout le temps.

Non rien, un estomac bien accroché, un corps fait pour encaisser la montée de progestérone que m’a dit la sage-femme.

Oui, sauf… sauf quatre petits jours de constipation, bien vite oubliés, mais je dois avouer que j’ai été prise par surprise: enceinte et constipée? Jamais entendu.

Alors je me suis plainte envers Soeur-Chérie et Meilleure-Amie-Pour-La-Vie. Vous savez, celles qui sont sensées ne rien vous cacher?

Elles ont bien ricané devant ma candeur, et m’ont répondu en coeur: « Attends de voir débarquer les hémorroïdes! ».

… et là, croyez-moi, j’ai dû me pincer pour être sûre que je rêvais pas que j’étais dans le sketch de Florence Foresti.
No, really?!


Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

2 thoughts on “La brigade des nurses

  1. Moi je me rebelle contre la brigade des nurses. Parce que j’ai tellement morflé pendant 5 mois qu’on a créé une grille de loto des désagrément de grossesse que j’ai presque fini de remplir. J’ai même fini à l’hosto, pour la constipation.

    Que du bonheur.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s